Par : Webmaster
Publié : 29 mars

Vote du jeudi 29 mars 2018

 

Ce jeudi 29 mars,
votez pour un secrétariat fédéral unitaire !
Jérome MARBOT,
candidat au poste de Premier secrétaire fédéral

Avec Juliette BROCARD,
Première secrétaire fédérale adjointe

 
Chères et chers camarades,

Vous vous êtes exprimés le 15 mars dernier et avez fait un choix parmi les 4 textes d’orientation qui étaient soumis au vote. Nos équilibres internes ont été posés à cette occasion. Il vous appartient maintenant de choisir votre premier secrétaire fédéral.



Après de larges discussions, les mandataires fédéraux des quatre textes d’orientation ont choisi de vous proposer, pour les trois années à venir, une gestion collégiale de notre fédération, dans laquelle chaque sensibilité pourra s’impliquer et contribuer à la reconstruction du parti.

Nous choisissons ainsi de faire la démonstration de notre capacité à nous unir et à nous rassembler, mais aussi à incarner le renouvellement, le rajeunissement et la féminisation que chacun appelle de ses voeux. C’est un signal fort que nous voulons adresser à nos concitoyens.

Cette démarche innovante et cette volonté partagée nous amènent à vous proposer un binôme à la tête de notre fédération, constitué des représentants des deux textes d’orientation arrivés en tête du vote des militants.
Il nous semble en effet indispensable aujourd’hui, dans un contexte national difficile et après nos défaites électorales, de nous renouveler et de nous rassembler pour défendre avec clarté et sans ambiguïté nos valeurs de gauche. Nous devons collectivement repartir à la rencontre de nos concitoyens, notamment des classes moyennes et populaires, être auprès d’eux, dans les quartiers, les territoires...

Nous devons renouveler nos propositions face aux politiques inégalitaires du gouvernement et de certaines collectivités, ici, dans les Pyrénées-Atlantiques. Nous devons réinventer un projet de société, solidaire et durable.

Pour cela, notre engagement doit être collectif et irréprochable. A l’aube d’une période cruciale pour l’avenir de notre parti, il nous faut dès à présent nous mobiliser, nous régénérer et reconstruire nos réseaux.

Nous devons donc renouveler nos pratiques, renouer le dialogue, être à l’écoute des mobilisations et initiatives citoyennes, favoriser les modes d’échange participatifs.

Il ne faut plus que les querelles internes paralysent notre parti en nous faisant perdre de vue l’essentiel de notre combat.

Nous vous proposons donc un regard neuf et préservé des querelles passéesafin de de tourner réellement la page.

Nous avons besoin de mobiliser toutes nos énergies pour agir sur les sujets qui préoccupent nos concitoyens : partage des savoirs, partage des richesses et partage des pouvoirs.

Nous devons retrouver ensemble le sens du combat et du débat politiques.

Cette volonté de rompre avec le passé et de regarder l’avenir nous amène à proposer une gouvernance collégiale et partagée de la Fédération 64, ouverte à toutes les sensibilités et à tous les militants.

Le secrétariat fédéral, resserré et largement renouvelé, laissera de la place à chaque sensibilité, à chaque territoire et à chaque génération.

L’enjeu est considérable. Nous devons nous donner les moyens de nous reconstruire, retrouver le plaisir de militer ensemble, faire vivre notre fédération, développer nos sections, reconquérir les territoires et redonner envie à nos concitoyens de nous faire confiance et de s’engager avec nous.

C’est le chemin que nous vous proposons d’emprunter tous ensemble !


Jérôme Marbot et Juliette Brocard.