Sous-rubriques

Par : Webmaster
Publié : 10 novembre 2014

MANDRAKE D’OR : ERREUR SUR L’IDENTITE DU LAUREAT

 Enfant de Bordères, Rémi LARROUSSE, mentaliste béarnais a été proclamé meilleur magicien 2014.

En fait, il s’agit d’une erreur du jury qui devait honorer un plus célèbre enfant de Bordères, notre nouveau Roi de PAU François 1er ( BAYROU ) ,digne successeur d’Henri IV, Phoëbus et autres personnages célèbres de l’Histoire de France territorialement proches de nous.
 
Pourquoi ?
 
Il a fait disparaître JL Pérès, son expert en chiffres et budgets qui pendant les 6 ans de son éloignement parisien a représenté souvent seul l’opposition municipale du précédent mandat.
 
Il a présenté les budgets communaux et communautaires à sa place, en homme de lettres bien sûr, comment pouvait il en être autrement ? Insuffisant.
 
Il a fait disparaître tous les problèmes vitaux des Palois : il ne traite que des problèmes d’arbres, de rencontres intellectuelles avec les élites parisiennes ; oublier la crise, le chômage, la solidarité, la politique du logement, etc…Tout est beau, tout est bien dans le meilleur des mondes, n’est-ce pas ?
 
Il a fait renaître le politicien du passé, lui qui se targuait de savoir diriger autrement : embauche de chargé de mission-récompense électorale à la Mairie, promesses de recrutement non tenues, accaparement à titre personnel de réalisations engagées par ses prédécesseurs, changements de noms de bâtiments publics annoncés mais non concrétisés, réalisation de projets combattus pendant la campagne électorale (bus à haut niveau de service )et enfin, grande messe sur le Pays de Béarn qui est d’avenir, paraît il. Quel est son secret ? Communiquer sans jamais traiter le fond des problèmes ?
 
Il a rempli la cassette municipale puisqu’avec des caisses difficiles à gérer financièrement, il n’arrête pas d’annoncer des projets à 200000€ (festival « les idées mènent le monde « ) et d’autres. Par quel miracle ?
 
Il se consacre à 100% à Pau tout en s’occupant de politique nationale, tout en s’exposant sur tous les médias nationaux et en ayant un avis évidemment pertinent selon lui, sur tout. Comment fait- il ? Comment pouvons- nous vivre sans connaître son avis ?
 
D’ailleurs, compte tenu de ses multiples compétences et de sa confiance relative dans la compétence de ses adjoints, il n’a laissé que peu de présidences d’organismes locaux à ceux-ci car quand même et en toute modestie, le plus important au final, c’est que ce soit lui qui décide, a-t-il eu l’occasion de dire.
 
Pour être différent des autres hommes politiques, il est différent, n’est ce pas ?Cherchez l’erreur.
 
 André CONCHY
 
Dernière heure : il a oublié d’organiser la réunion du quartier Trespoey .Les Palois qui voulaient le rencontrer ont rebroussé chemin. Disparition ? Effet magique ? Non, effet Maire.
 

Articles